Salle de nouvelles

L’indicateur de fidélité, un outil indispensable – Réseau Veille Tourisme

Publié le : 18 juillet 2016

L’indicateur de fidélité ou le Net Promoter Score (NPS) est un outil de mesure de la propension des clients à recommander un produit ou une destination. De ce fait, il constitue un bon indicateur de la satisfaction globale du consommateur relativement à son expérience de voyage.

Lire la suite >

Le Conseil Québécois du commerce de détail – Journal de Montréal

Publié le : 15 avril 2016

Lors de la Soirée hommage aux détaillants, dans le cadre du Sommet Hop!, le CQCD a remis un prix Bâtisseur à Charles Clément, président de J.M. Clément, et trois prix Hommage aux Entreprises Ernest, à La Coop fédérée et à Familiprix. Les détaillants honorés, cette année et lors des années précédentes, sont des exemples de réussite.

Lire la suite >

Possible d’être payé pour magasiner, mais gare aux arnaques ! – Journal de Montréal

Publié le : 20 février 2016

Il est possible de faire un peu d’argent en magasinant en se faisant embaucher comme client-mystère pour tester le service à la clientèle de certains magasins.

Lire la suite >

Ces clients que l’on ne voit pas – ATM Jonquière

Publié le : 16 février 2016

Exit les lunettes fumées, les gadgets à la fi ne pointe de la technologie et les véhicules de luxe à la James Bond. Dites plutôt bonjour au personnage moyen et «plus-que-normal» pour assurer ce travail qui semble secret: celui des clients-mystères.

Lire la suite >

Profession : client mystère – Le Journal de Joliette

Publié le : 29 mai 2013

De plus en plus de commerce décident d’appliquer l’adage « On ne peut améliorer ce qu’on ne vérifie pas. » C’est dans cette optique que le commerce du client mystère fait son chemin du côté des propriétaires d’entreprises afin d’améliorer leur approche du service à clientèle.

Lire la suite >

Et si vous étiez à côté de la plaque ? – Les Affaires

Publié le : 24 mars 2012

Le puissant aimant qu'est le Web force les détaillants à donner des raisons aux consommateurs de se déplacer dans leurs magasins en brique et mortier. «Quand ils font l'effort de se rendre dans un commerce, c'est parce qu'ils veulent interagir avec un employé qui ne reste pas derrière son comptoir à attendre les questions», dit Christian Watier, copropriétaire de l'entreprise Lanla, spécialisée dans l'évaluation d'entreprises au moyen de clients-mystères.

Lire la suite >

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de Cookies ou traceurs pour améliorer et personnaliser votre expérience, réaliser des statistiques d’audiences, vous proposer des produits et services ciblés et adaptés à vos centres d’intérêt et vous offrir des fonctionnalités relatives aux réseaux sociaux. - Politique de confidentialité - Condition d'utilisation